Avec eux

Avec eux, cela peut créer une infection sanguine, une pneumonie, une vessie et, dans les situations les plus terribles, un empoisonnement sanguin néfaste. Quels signes peuvent recommander une infection et que faire quand ils apparaissent? Parmi les symptômes possibles de la maladie, on peut citer les signes inflammatoires et certains symptômes propres au système infecté, tels que douleurs rénales, douleurs à la poitrine, douleurs articulaires et augmentation de la température.

En cas d’affection, c’est faisable: auto-guérison, quand l’homme bat les germes lui-même, infection persistante ou sepsie,qui finit le plus souvent dans la fatalité du patient. Dans le cas de la dernière, à savoir une infection sanguine, même un patient sur deux décède.

Avec eux

Il convient toutefois de noter que cette bactérie n’a pas une capacité de contagion plus élevée que d’autres bactéries, et que sa virulence découle du fait qu’il n’ya aucune méthode de traitement de ce type. Eh bien, laissez le traitement atteindre. Pourquoi les micro-organismes de New Delhi sont-ils immunisés?

Ce microbe a une résistance intégrale à tous les anti-biotiques. Des germes appartenant à la famille des entérobactéries (parmi lesquels Klebsiella, mais aussi Escherichia Coli) ont progressivement développé des mécanismes de défense. Des enzymes, la carbapénémase, suspendent la plupart des meilleurs antibiotiques.Ces enzymes sont de plusieurs types. Par exemple, NDM, OXA, KPC sont utilisés. Est-il vrai qu’il peut transmettre le gène de résistance aux antibiotiques à d’autres micro-organismes?

Klebsiella pneumoniae New Delhi est très probablement capable de transférer le gène de résistance aux antibiotiques à divers autres germes normalement inoffensifs, tels que Escherichia Coli, qui, en raison du transfert de cette génétique, peuvent devenir incurables et constituer un danger pour la vie humaine.

Comment reconnaître exactement l’eau dans laquelle se trouvent les cyanobactéries? La quantité de personnes en Pologne est contaminée par elle? Est-ce réel que leur nombre augmente? L’existence de la bactérie de New Delhi pour la toute première fois a été enregistrée en 2012 dans la voïvodie de Grande-Pologne. En raison de l’insuffisance d’agents antibactériens, des infections se sont succédées.

Avec eux

Selon les informations du mécanisme de recommandation pour la vulnérabilité aux antimicrobiens, en 2013, 105 personnes en Pologne étaient aux prises avec une maladie et, actuellement, 3 ans plus tard – 1 100. Le plus terrible reste à Mazowieckie et Podlasie. Selon le record KORLD, en 2015,410 cas ont été trouvés à Mazovie. Un an plus tard, ils étaient près de 1 400 et en 2017, après le troisième trimestre, 1 773 personnes.

La grippe de l’estomac, comme la grippe ordinaire, est une infection virale. La raison en est typiquement le rotavirus, parfois aussi l’adénovirus. La maladie commence rapidement – vomissements, relâchement des intestins et forte fièvre, mais aussi très grave. De tels symptômes chez une femme qui attend un enfant sont toujours très inquiétants, d’autant plus qu’ils sont emportés par de graves maux d’estomac.

C’est pourquoi la grippe gastrique est une raison constante de rechercher une assistance médicale dans les divisions SOR ou d’appeler une résidence de secours. D’autre part, ce n’est pas une infection dangereuse, ni pour l’enfant ni pour la mère, à moins qu’elle ne dure aussi longtemps et ne provoque pas de déshydratation importante du corps. Le traitement de la